Me fondre au temps, texte Parme Ceriset 14-05-21 copyright la plume Amazone

Publié le par Parme Ceriset

Me fondre au temps, texte Parme Ceriset 14-05-21 copyright la plume Amazone

ME FONDRE AU TEMPS

Et je me fondrai au vent des hauts plateaux
À l’odeur de calcaire, empreinte métallique
Des rêves d’insouciance
Évadés dans l’or bleu
Du temps qui s’évapore
Je me fondrai
À l’eau
Des ruisseaux de jouvence
Où les âmes galets
Des humains disparus
Roulent sous les flots calmes
Des vies en partance
Je me fondrai à Tout ce qui bruisse dans l’ombre
À tout ce qui renaît aux lueurs de l’Aube
Et je serai rosée sur les feuilles de joie
Et je serai l’eau vive
En ton cœur de vivant.

Parme Ceriset 14-05-21 copyright la plume Amazone 

 

On est toujours en partance au bout d’un rêve
Un pan de coton attaché et drapé autour des yeux
Et c’est ainsi qu’on avance en tâchant d’y croire
On attend d'atteindre l’étoile
À l’aube du dernier soir.

Parme Ceriset

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article